Le trafic d'animaux sauvages est le troisième plus gros trafic mondial avec un marché de 17 milliards $ par an.

Parque Ambue Ari, Bolivie

Deuxième étape et suite logique de notre périple après le Pérou : la Bolivie.

Pour cette deuxième mission, nous avons choisi une thématique qui nous tient tous les deux énormément à cœur : la défense des animaux.

Logo de l'association C.I.W.Y.

Association Comunidad Inti Wara Yassi

Amoureux des grandes et petites bêtes depuis notre enfance, nous vivons ensemble avec notre chatte Lily depuis trois ans et avons souhaité nous investir pleinement pour cette cause.

Nous sommes donc entrés en contact avec l’association bolivienne Communidad Inti Wara Yassi qui s’occupe de recueillir dans ses trois centres situés en pleine jungle les animaux victimes de violences ou de trafic.

Il faut savoir que la Bolivie est un pays où les animaux sauvages subissent de nombreux sévices dans les cirques ou chez les particuliers. Il arrive que la police saisisse dans des appartements de particuliers des jaguars, pumas, ours, oiseaux sauvages ou singes.

En collaboration avec les autorités locales, l’association s’occupe donc de recueillir, soigner et réinsérer dans leur habitat naturel ces espèces victimes de la folie humaine.

Notre mission sera de nous occuper de ces animaux, de leur prodiguer des soins aux côtés de vétérinaires bénévoles, de s’occuper de leur alimentation et de leur habitat. Nous aurons notamment la charge de construire et étendre les enclos nécessaires à leur accueil.

En plus du temps et de l’énergie que nous fournirons pour la réussite de nos actions, l’association Pimp My World fera un don financier à Communidad Inti Wara Yassi qui lui permettra de construire un nouvel enclos pour les pumas.

L'action de Comunidad Inti Wara Yassi
Visitez le site de notre association partenaire : Association Communidad Inti Wara Yassi