Partir ok mais pour faire quoi concrètement ?

Posté le Friday 23 December 2016 à 20h17

Une fois décidés à partir un an en tour du monde, il a fallu trouver un sens à notre projet. Pour être totalement transparent, on est un peu partis dans tous les sens.

Dès le début, nous avons éliminé l’idée de faire un tour du monde touristique. Ce projet ne nous correspondait pas car notre objectif était de s’imprégner de la culture locale et de prendre le temps. Nous souhaitions aussi quitter notre vie Parisienne à 2000 à l’heure pour prendre du temps pour notre développement personnel.

Partir ok mais pour faire quoi concrètement ?

En tant qu’amoureux du voyage et de la découverte, nous avions déjà en tête une longue liste de pays que nous souhaitions parcourir. Toutefois, on s’est vite rendu compte que dans le cadre du projet associatif que nous souhaitions entreprendre, il fallait réfléchir autrement. C’était les missions qui nous mèneraient dans tel ou tel pays et non l’inverse.

Nous sommes partis avec l’idée que nous souhaitions choisir une thématique qui nous plaisait (l’environnement, l’agriculture, l’éducation…) et organiser notre voyage autour de celle-ci. Sauf que les combats à mener ne sont pas les mêmes dans le monde. Nous avons donc choisi 6 thématiques qui nous intéressaient et cherché les missions à partir de ce point de départ.

Nous avons lu et relu des blogs de voyageurs et discuté avec beaucoup d’entre eux. Le dialogue et le partage sont essentiels pour gagner du temps et de l’argent.

Partir ok mais pour faire quoi concrètement ?

Du temps car il y a beaucoup de bonnes pratiques qui peuvent être reprises très facilement (quelle assurance choisir, quelle compagnie pour les billets d’avion…) et c’est à travers ces récits que nous avons trouvé certaines des associations avec qui nous souhaitions travailler.

De l’argent car c’est triste à dire mais il existe un réel business de missions humanitaires. On trouve sur internet des organismes qui proposent des missions humanitaires à des prix exorbitants ! 2000€ pour passer 3 semaines dans un pays à donner des cours à des enfants. Beurk. Malheureusement comme toujours certains profitent de ces situations et il faut donc faire attention de ne pas se faire avoir. Un autre conseil pour trouver des associations locales est d’aller voir sur le site des ambassades du pays.

Nous avons donc souhaité limiter le nombre de pays que nous allions découvrir afin de prendre plus de temps sur place. Après un mois de recherches et de flou total, nous avons défini le projet qui nous faisait vibrer. On vous explique :

Partir ok mais pour faire quoi concrètement ?

Notre association, à but non lucratif, est désormais en partenariat avec 6 associations dans le monde qui œuvrent autour de 6 problématiques différentes :

Notre objectif pendant un an sera de récolter des fonds dans le but d'aller dans chacun de ses pays pour :

Le départ est prévu début août 2017 et je peux vous dire qu’on a hâte.

Pour plus d’infos sur les missions, n’hésitez pas à aller consulter la page « Notre projet engagé » de notre site.

Retourner à toutes les actualités